Projet de territoire pour la Plaine de la Lys et les monts de Flandres

Bailleul, Godewaersvelde, Merris, Nieppe, Neuf-Berquin, Steenwerck

Maître d’ouvrage

C.C. Plaine de le Lys et Monts de Flandres

Programme

Plan guide territorial et schémas directeurs communaux

Mission 

Elaboration d'un scénario d'aménagement

Maître d’oeuvre 

Alphaville mandataire; Talagrand paysage et urbanisme; Université de Marne la Vallée 

Surface 

150 communes

Calendrier 

2010

Travail réalisé au sein de  l'Agence Marion Talagrand

Dans le territoire de la Plaine de la Lys et des Monts de Flandre, l’organisation agricole et urbaine est structurée par le système hydrologique :

ν dans les Monts, les villages logés au fond des thalwegs avec un carroyage de prés en lanières; 

ν dans la Plaine, les villages en croix ceints par les becques et le carroyage orthogonal des champs cultivés.

C’est un système très construit, à partir des cheminements, des digues et des fossés, formant un tissu agro-urbain très dispersé. La proposition vise à maîtriser et organiser l’urbanisation des différentes communes de la Communauté. 

Le projet définit plusieurs figures spatiales inspirées de ces structures hydrographiques et qui servent de guide pour organiser l’urbanisation des villages : le «champ urbain» et la «becque urbaine». 

Ces figures intermédiaires articulent les cœurs villageois aux espaces agricoles alentours. Elles offrent le cadre d’une densité mesurée et d’un équilibre entre les composantes naturelles du milieu et les nouveaux établissements humains. 

 

"Dessine moi le Pays basque de Demain"

Pays basque

Maître d’ouvrage

Conseil des élus du Pays Basque

Programme

Etude prospective Pays Basque 2030

Mission 

Elaboration d'un scénario d'aménagement

Maître d’oeuvre 

Alphaville mandataire; Talagrand paysage et urbanisme; Université de Marne la Vallée 

Surface 

150 communes

Calendrier 

2010

Travail réalisé au sein de  l'Agence Marion Talagrand

Trois «éco-territoires» relatifs à une géographie, une culture et une économie ont été identifiés. Ils deviennent support de figures territoriales combinant maîtrise de l’urbanisation, structuration des TC, valorisation des ressources naturelles et agricoles :

  • Déménager le littoral

Il s’agit de libérer le bande littorale et révéler les nombreux vallons littoraux débouchant sur l’océan, pour démultiplier le linéaire «littoral» et redéfinir les règles d’occupation de l’espace géographique. Les coeurs des vallons sont occupés par des espaces de biodiversité, une agriculture raisonnée, des équipements environnementaux et de loisirs.

  • Aménager la vallée de l’Adour 

L’agriculture est diversifiée à destination de filière courtes et la vallée devient le Jardin du Pays Basque : les zones humides sont préservées; les villes jalonnant la vallée sont aménagées (ville haute/ville basse); le transport fluvial est développé et la ligne de train est modernisée.

  • Ménager la Montagne

Il s’agit d’instaurer le prinicpe d’une coopération entre les villes de vallée («bases») et les villages et hameaux de montagne («haltes»). Les bases et haltes sont aménager pour centraliser ces échanges

 

Etude prospective pour Toulouse Nord

Toulouse métropole

Maître d’ouvrage

Toulouse Métropole

Programme

Développement et renouvellement 

urbain du territoire nord

Mission 

Etude de prospection territoriale 

et de faisabilités opérationnelles (programmation 

et aménagement

Maître d’oeuvre 

Interland urbaniste mandataire;

Talagrand paysage et urbanisme; Attitude urbaine programmation; Indiggo développement durable

Surface 

14 communes

Calendrier 

2012-2013

La démarche d’étude prospective et opérationnelle engagée par la communauté urbaine du Grand Toulouse s’inscrit clairement dans un processus d’élargissement du territoire communautaire, de définition de ses caractéristiques identitaires et de son positionnement dans le jeu concurrentiel entre métropoles.

La dimension métropolitaine implique un changement de posture de la part des décideurs du Grand Toulouse, des acteurs locaux et des partenaires institutionnels.

Ce saut d’échelle impacte les modes d’usages et de gestions de ce territoire Nord, ouvre de nouvelles perspectives quant à son potentiel d’évolution, demande à être traduit de manière didactique pour trouver un ancrage local, garant de la mise en oeuvre des ambitions.

En 20 ans, le passage du «district» toulousain à la «métropole» communautaire s’est illustrée par une augmentation conséquente du poids économique et démographique avec une stratégie de marketing qui s’amorce aujourd’hui, dépassant le secteur d’excellence très médiatique de l’aérospatiale.

Le Grand Toulouse s’équipe, structure son réseau de mobilité, valorise son cadre naturel pour conforter son attractivité.

Travail réalisé au sein de  l'Agence Marion Talagrand

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle